Notre organisation

Spread the love

Afin de remplir au mieux son objet, qui suppose que l’association ait le temps de réunir autour de son objet des experts, des élus et des citoyens impliqués en nombre suffisant, AG²AURA (Association Grenobloise pour la Gouvernance en Auvergne Rhône-Alpes) connaît une période transitoire au cours de laquelle les fonctions du conseil d’administration de l’association sont exercées par ses deux fondateurs, Romain RAMBAUD et Didier LOCATELLI.

Cette période transitoire dure jusqu’à la fin du mois de juin 2021 au moins. Après cette date, Romain RAMBAUD (Président) et Didier LOCATELLI (Directeur) peuvent décider de procéder à l’élection d’un nouveau conseil d’administration voire d’un bureau, la date de cette installation étant fonction de l’intérêt de l’association. Cette période transitoire prend fin au plus tard 1 an après la réception du dépôt des statuts de l’association par la préfecture de l’Isère.

AG²AURA comprend un conseil d’administration composé d’universitaires, d’experts et d’élus, qui se retrouvent dans la volonté d’analyser les politiques publiques et de construire des visions alternatives. En tant que think tank, elle n’est pas soumise au principe de neutralité politique mais a au contraire vocation à donner son avis dans le cadre de la vie publique. Sans être partisane, AG²AURA connait par principe un positionnement politique, au sens de ligne éditoriale, modéré, allant de la gauche à la droite, en passant par l’écologie politique. Du conseil d’administration peut-être issu un bureau de l’association. L’association souhaite rassembler le plus largement possible autour d’elle.

Cette ligne éditoriale peut servir de critère de sélection des personnes associées au think tank ainsi que des productions et articles publiés ou promus par AG²AURA. Un tel critère est apprécié avec souplesse par le conseil d’administration selon les circonstances. A contrario, il en résulte qu’une personne ou une production intellectuelle peut être refusée par AG²AURA dès lors qu’elle est considérée par l’association comme ne répondant pas aux objectifs et à la ligne éditoriale de l’association. Ces décisions sont prises par le conseil d’administration.